LE FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA LITTÉRATURE (FIL) est le seul festival littéraire annuel de langue française à Montréal, il est à la fois multidisciplinaire, national et international. Producteur et diffuseur de manifestations littéraires, il apporte, à chacune de ses éditions, un programme original et audacieux, qui est vraiment excellent et qu’on peut comparer aux meilleurs festivals québécois de théâtre, de danse ou de musique. C’était à l’époque ou il n’y avait pas trop  d’événements littéraires à Montréal que  l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) avaient créé  le FIL en 1994. On lui doit la venue et la participation des écrivains et artistes de toutes disciplines, au cours des dix-neuf dernières années. Il célèbrera cette année ses 20 ans d’existence.

Le déroulement du FIL

Le Festival international de la littérature (FIL) ne va pas oublier  lors de sa 22e édition qui sera célébré le 23 septembre au 2 octobre prochain deux anniversaires que la littérature québécoise ne peut en aucun cas contourner, celui d’Anne Hébert qui aurait eu 100 ans le 1er août dernier et la cinquantième anniversaire de la toute première publication du roman L’avalée des avalés de Réjean Ducharme.

C’est avec un spectacle-hommage à l’auteure de Kamouraska que les réjouissances commenceront le 23 septembre.  Dans la Cinquième Salle de la Place des Arts, La comédienne et dramaturge Évelyne de la Chenelière (Monsieur Lazhar, Café de Flore) et la comédienne française Azyadé Bascunana monteront sur scène pour offrir un spectacle de présentation sur les extraits de romans et de poèmes de l’écrivaine dans Le chant de la cigale crépite comme un feu de bois. Le ministre de la Culture et des communications du Québec Luc Fortin avait désignée le 11 août dernier la parution de L’avalée des avalés de Réjean Ducharme le 16 novembre 1966 chez Gallimard comme étant un événement historique. Lorraine Pintal,  a mis en scène dans la Cinquième Salle un spectacle  pour marquer les 50ans de ce roman qui fait partie du prestigieux prix Goncourt avec la collaboration du Théâtre du Nouveau Monde (TNM). Dans des décors et une scénographie faite par Charles Binamé,  Sophie Cadieux, Louise Marleau et Maxime Dénommée offriront leurs voix aux mots de Réjean Ducharme, spécialement à ceux de son héroïne Bérénice Einberg. En outre, le 29 septembre dans le Théâtre Outremont,  les écrits inédits regroupés dans l’ouvrage La vie est  d’hommage par Jean-Christophe Cloutier de Jack Kerouac l’auteur américain qui est né de parents québécois seront récités dans sa langue maternelle par l’acteur et auteur Robert Lalonde, accompagné au piano par le musicien jazz, John Roney. Le FIL a organisé une cinquantaine d’activités telles que des spectacles, lectures, rencontres et expositions auxquels 200  écrivains et artistes y contribueront. Pour consulter la programmation complète: festival-fil.qc.ca.